Société

Les Portugais plus exposés au risque de pauvreté en 2021, le premier recul depuis 2014

Les Portugais étaient plus exposés au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2021. Le premier recul de cet indicateur de l’augmentation des inégalités de revenus dans le pays depuis 2014.

Rue à Lisbonne, Portugal
Lisbonne, Portugal © jötâkå , 2018

Le taux de risque de pauvreté s’élevait à 18,4 % de la population portugaise en 2021, selon les données d’Eurostat. Ce taux était en hausse de 2,2 points de pourcentage par rapport aux 16,2 % de 2020, soit la plus forte augmentation parmi les 27 États membres de l’Union européenne et la première hausse au Portugal depuis 2014.

Le 17 octobre, journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, le portail de statistiques Pordata a partagé que le Portugal est le sixième pays de l’UE avec la plus grande part d’employés ayant des revenus en dessous du seuil de pauvreté, ce qui signifie que plus d’un Portugais sur dix gagne moins de 6 653 euros bruts par an.

Les faibles revenus sont d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles de nombreux jeunes Portugais souhaitent quitter le pays. Parallèlement, 72 % des retraités vivaient avec moins de 665 euros par mois en 2021.

Le Portugal a dévié de la trajectoire de réduction de la pauvreté qu’il suivait depuis 2014″, a déclaré Luísa Louro, la directrice de Pordata au Diário de Noticias.

Le taux de risque de pauvreté indique la part des personnes dont le revenu disponible après transferts sociaux est inférieur à 60 % du revenu médian national après transferts sociaux. Cet indicateur permet de montrer les différences de revenus entre les résidents d’un pays, suggérant que les personnes à faible revenu au Portugal ont le plus souffert de l’accroissement des inégalités de revenus par rapport aux autres membres de l’Union européenne.

Cependant, le taux de risque de pauvreté ne mesure pas la richesse ou la pauvreté, et n’implique pas nécessairement un faible niveau de vie. Certains retraités peuvent avoir de faibles revenus mais beaucoup d’économies pour vivre, par exemple.

Le Portugal a connu la plus forte augmentation de l’UE du taux de risque de pauvreté devant la Grèce, dont le taux n’avait pas augmenté depuis 2012 mais qui a progressé de 1,9 point de pourcentage en 2021 pour atteindre 19,6 %. La Hongrie n’avait pas non plus connu d’augmentation depuis 2013 mais la situation s’est aggravée de 0,4 point de pourcentage et le taux de risque de pauvreté est désormais de 12,7 % après transferts sociaux, selon Eurostat. Chypre est désormais le pays dont l’amélioration continue est la plus longue, avec une baisse du taux de risque de pauvreté de manière consécutive sur ces six dernières années.

Le Portugal a désormais la 10e plus grande part de la population exposée au risque de pauvreté dans l’Union européenne, dont la moyenne était de 16,8 % en 2021, en hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport à 2020. La Lettonie, avec 23,4 %, présente le risque le plus élevé après transferts sociaux.

Découvrez plus d’actualités sur le Portugal

Related Articles

Back to top button