Économie

Certains commerces du Portugal et d’Espagne limitent la vente d’huile

Certains supermarchés du Portugal et d’Espagne limitent la vente d’huile de cuisine à cause d’une augmentation de la demande en huile de tournesol venant d’Ukraine.

Tournesol
© Jordan Cormack

Au moins deux chaines de supermarchés portugais ont émis des consignes pour rationner la vente d’huile de cuisine, selon le Jornal de Notícias.

L’achat d’huile est limité à 3 bouteilles par client comme vu dans l’un des 328 supermarchés Continente installés à travers le Portugal.”Du fait de la forte augmentation de la demande pour l’huile de cuisine, nous vous informons que la vente de ce produit est limitée à trois unités par client. Achetez seulement ce dont vous avez besoin”, peut-on lire sur la note aux clients.

Sur le site de courses en ligne de Continente, acheter de l’huile est actuellement limité “du à une forte demande”.

Mercadona, une chaine espagnole qui possède 29 magasins au Portugal, limiterait également les quantités d’huile qui peuvent être achetées.

Ces restrictions sont vraisemblablement dues aux conséquences de l’invasion russe en Ukraine. L’Ukraine est en effet le plus grand producteur d’huile de tournesol au monde. Les semences pour le tournesol se déroule autour de mars, et le conflit pourrait perturber la production de cette année.

Cette semaine, l’Ukraine a restreint l’exportation d’huile de tournesol avec la nécessité de posséder une license, et a banni l’exportation d’autres produits comme le blé, le boeuf, le sucre et le sel pour empêcher une “crise humanitaire en Ukraine” le ministre ukrainien de la politique agricole et alimentaire Roman Leshchenko écrit sur son compte Facebook.

António Costa, le premier ministre portugais, a prévenu jeudi qu’il y aurait une augmentation des prix sur certains biens mais a aussi assuré “qu’il n’y aura aucune pénurie pour les biens essentiels”.

Bien que Lidl Portugal ait noté une augmentation de la demande pour les biens non périssables, la direction a toutefois crédité le comportement d’achats actuelle comme étant une “solidarité portugaise envers l’Ukraine” plutôt que des achats panique. L’approvisionnement des rayons n’a pas été affectée dans le magasins Lidl selon la direction.

Mais la situation ne touche pas uniquement le Portugal. ASEDAS, l’Association espagnole des distributeurs et des supermarchés, et publié une note d’information le 4 mars au sujet de l’huile de tournesol. Certaines entreprises ont limité la vente d’huile de tournesol à cause d’“un comporement inhabituel des acheteurs ces récentes heures”.

Cela touchait plus particulièrement les produits liés à l’huile de tournesol en provenance d’Ukraine. ASEDAS note pourtant que l’Espagne est en fait l’un des plus gros producteurs dl’huile de cuisine au monde pour plusieurs types d’huile végétale.

Découvrez des actualités sur le Portugal

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page