Société

Fête nationale en Australie et manifestations pour changer la date

La fête nationale australienne est controversée car certains la considèrent comme l’Invasion Day, le jour de l’invasion. Une majorité d’Australiens semble vouloir conserver la fête nationale à cette date.

L'Opéra de Sydney pour la fête nationale de l'Australie
Opéra de Sydney le matin du 26 janvier 2022 | © MPX_Trader, Twitter

Le 26 janvier est le jour de la fête nationale australienne, mais des milliers de personnes ont protesté contre les mauvais traitements infligés aux populations indigènes dans toute l’Australie mercredi.

Cette date célèbre la naissance de l’Australie moderne, lorsque la flotte britannique est entrée dans le port de Sydney en 1788 pour y établir une colonie pénitentiaire. Les Britanniques considéraient que la terre était inoccupée malgré la présence d’Australiens indigènes.

Mais pour de nombreux Australiens indigènes, cette date, autrefois connue sous le nom de “Foundation Day“, le jour de la fondation, est plutôt appelée “Invasion Day”, le jour de l’invasion.

De nombreux manifestants à travers les villes se sont habillés en noir en signe de deuil pour cette journée et ont brandi des pancartes demandant de changer la date.

Un monument représentant le capitaine James Cook, qui est arrivé dans le Pacifique il y a 252 ans et qui marque la colonisation britannique de la région, a été arrosé de peinture rouge pendant la nuit à Melbourne.

L’Australie a annoncé un jour avant la fête nationale qu’elle avait racheté les droits du drapeau aborigène, un drapeau national depuis 1995, pour mettre fin à un différend commercial. Les drapeaux australien et aborigène ont été hissés côte à côte sur les bâtiments publics en ce 26 janvier.

Bien que certains événements aient été annulés en raison du variant Omicron, des célébrations ont eu lieu cette année dans tout le pays.

Des représentations indigènes réalisées par l’artiste Pitjantjara David Miller étaient projetées sur l’opéra de Sydney. Les Pitjantjatjara sont un peuple aborigène du désert d’Australie centrale.

Dans la réserve de Barangaroo, le nouveau parc Harbour Foreshore Park de Sydney, l’hymne national était chanté en iora, la langue traditionnelle de Sydney.

La population australienne semble plutôt disposée à conserver l’actuelle fête nationale. Cette semaine, un sondage réalisé par la société d’études de marché Roy Morgan a montré que près des deux tiers des Australiens considèrent que l'”Australia Day” devrait être le 26 janvier. L’autre tiers la considère comme le jour de l’invasion.

Mais cette vision semble toucher au-delà des communautés des Australiens indigènes. Il y a environ 750 000 Australiens aborigènes sur une population de 26 millions d’Australiens, soit 3 % de la population.

Et dans l’ensemble, ils vivent dans des conditions économiques et sociales plus difficiles que la moyenne australienne.

Découvrez plus d’actualités d’Australie

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page