Politique

La Barbade devient une République le 30 novembre

La Barbade devient une république et retire la reine Elizabeth II de son rôle de chef d’État mais elle reste membre du Commonwealth.

Passage au bord de l'eau à Bridgetown, capitale de la Barbade
Passage au bord de l’eau à Bridgetown, capitale de la Barbade. L’île deviendra une République le 30 novembre 2021, 55 ans après son indépendance | © Loozrboy, 2013

Le 30 novembre 2021, la Barbade devient officiellement une République lors de la célébration du 55e anniversaire de son indépendance du Royaume-Uni.

L’île continue de faire partie du Commonwealth mais la reine Élisabeth II n’y est plus la monarque et chef d’État. La reine est remplacée par la première présidente de la Barbade, Sandra Mason.

La Barbade, une île des Caraïbes de 280 000 habitants, fait partie du royaume du Commonwealth. Chaque membre se gouverne lui-même mais reste lié au Royaume-Uni. L’Australie, la Nouvelle-Zélande ou le Canada en sont des membres, ainsi que d’autres îles des Caraïbes comme la Jamaïque, Antigua-et-Barbuda, la Grenade, Sainte-Lucie ou Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

La Barbade est devenue une colonie britannique en 1625, où l’industrie de la canne à sucre s’est ensuite largement développée par la traite des esclaves, abolie en 1807. La Barbade est devenue indépendante en 1966. Le principal moteur de l’économie de la Barbade est aujourd’hui le tourisme.

La présidente de la Barbade, un poste essentiellement de représentation

Sandra Mason, 72 ans, est l’actuelle gouverneure générale de la Barbade depuis 2018 et a été élue présidente par la Chambre d’assemblée et le Sénat le 12 octobre.

En tant que gouverneure général de la Barbade, elle est la représentante de la reine Elizabeth II sur l’île. Le système politique de l’île est similaire au système de Westminster.

Son rôle restera essentiellement symbolique, car l’essentiel du pouvoir exécutif appartient au Parlement et à la Première ministre, Mia Mottley.

Le changement de statut a été annoncé par le gouvernement de la Barbade l’année dernière, afin de “laisser pleinement notre passé colonial derrière nous“.

La Guyane, Trinité-et-Tobago et la Dominique sont devenues des républiques dans les années 70, quelques années après leur indépendance. La Jamaïque pourrait également envisager ce changement à l’avenir.

Sandra Mason prêtera serment en tant que présidente le 30 novembre, avant que le Prince Charles ne prononce un discours.

Découvrez plus d’actualités sur le Royaume-Uni

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page