Société

30 % de la jeunesse portugaise souhaite quitter le pays

Un rapport axé sur les jeunes au Portugal dresse le profil des jeunes Portugais : 30 % d’entre eux sont sûrs d’aller vivre à l’étranger, d’autant plus s’ils travaillent et gagnent moins de 1 000 euros par mois.

30 % des jeunes Portugais sont certains de quitter le pays. Ceux qui ont fait des études supérieures sont plus enclins à s'installer au Portugal
30 % des jeunes Portugais sont certains de quitter le pays. Ceux qui ont fait des études supérieures sont plus enclins à s’installer au Portugal.

En novembre, la Fondation Francisco Manuel dos Santos a publié Les jeunes au Portugal aujourd’hui, l’une des plus grandes études jamais réalisées sur la jeunesse portugaise, rapporte le journal Expresso.

L’enquête, menée en juin auprès de 4 904 Portugais âgés de 15 à 34 ans, donne un aperçu des 2,2 millions de jeunes du pays, qu’il s’agisse de leur alimentation, de leurs loisirs, de leurs études ou de leur vie sexuelle.

Une grande majorité d’entre eux ont voyagé au moins une fois à l’étranger (71 %) et 20 % des 15-34 ans sont déjà partis étudier à l’étranger.

Mais l’un des résultats les plus frappants de l’enquête est que 30 % d’entre eux sont certains de vivre à l’étranger (les résultats ne disent cependant pas s’ils envisageraient un retour au Portugal un jour).

Vivre à l’étranger est encore plus un objectif pour ceux qui n’ont pas fait d’études ou qui ont peu de diplômes. Inversement, les jeunes qui ont fait des études supérieures reçu une éducation supérieure sont ceux qui sont les plus enclins à se déplacer à l’intérieur du Portugal.

L’une des raisons réside dans le marché du travail au Portugal.

En moyenne, les jeunes ont leur premier emploi rémunéré à 19 ans (21 ans pour ceux qui ont fait des études supérieures). Et 72 % de ceux qui ont un emploi gagnent moins de 1 000 euros par mois.

1 jeune Portugais sur 4 a déjà pensé au suicide

Un tiers des jeunes Portugais qui n’étudient plus mais ont un diplôme de l’enseignement supérieur et la moitié de ceux qui ne sont pas allés à l’université expliquent que leur volonté de départ pour des raisons économiques.

Les Portugais qui ont étudié ont plus d’opportunités sur le marché du travail et ont tendance à être plus heureux dans leur vie.

Cependant, 23 % des Portugais âgés de 15 à 34 ans ont tenté de se suicider ou y ont déjà pensé. Près d’un tiers a déjà pris des somnifères et 25 % a déjà reçu des médicaments pour lutter contre l’anxiété ou la dépression.

En termes d’engagement politique, 53 % des jeunes Portugais de plus de 18 ans votent à chaque fois et 14 % ne votent jamais.

En ce qui concerne les loisirs, la principale activité pendant leur temps libre est de regarder des films ou des séries pour 44 % d’entre eux. C’est un peu plus que les 39 % qui profitent de la plupart de leur temps libre en le passant avec des amis.

La quasi-totalité d’entre eux utilisent les réseaux sociaux (97 %), sur lesquels 44 % ont plus de 500 connexions ou amis. Mais seuls 51 % considèrent qu’ils ont au moins 6 vrais amis.

Les jeunes Portugais commencent à sortir à 16 ans et ont leur premier rapport sexuel à 17 ans en moyenne. La plupart d’entre eux boivent de l’alcool (71%), 1 sur 4 fume des cigarettes et 1 sur 10 de la marijuana.

Découvrez plus d’actualités sur le Portugal

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page