Sciences et santé

Des fossiles de l'Homme moderne d'Éthiopie 33 000 ans plus vieux qu'estimé

La plus ancienne preuve de la présence d'Homo Sapiens en Afrique de l'Est est plus ancienne qu'on ne le pensait. Les fossiles sont antérieurs à une éruption volcanique survenue il y a 233 000 ans.

Ethiopia Omo Kibish human fossils
The Omo Kibish geological formation in Ethiopia, near the location where Homo sapiens fossils were discovered in the late 1960s, which have now been determined to be at least 233,000 years old | Celine Vidal via Reuters

Les ossements étaient contenus dans des sédiments sous de la cendre provenant d'une éruption volcanique en Éthiopie il y a environ 233 000 ans, avec une marge d'erreur de 22 000 ans. L'âge précédemment estimé de ces fossiles était de 197 000 ans.

Les fossiles d'Homo Sapiens furent découverts en Éthiopie en 1967. Appelés Omo I, ils comprennent une boîte crânienne, une mâchoire inférieure, quelques vertèbres et des parties de bras et de jambes.

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature le 12 janvier. Les scientifiques ont déclaré avoir utilisé l'épaisse couche de cendres qui contenait les fossiles pour la datation.

Ils ont comparé la composition géochimique des cendres avec d'autres sédiments volcaniques de la région et ont trouvé une correspondance avec une roche volcanique d'une autre éruption située à environ 370 km qu'ils ont pu dater.

Les résultats modifient ainsi l'âge des plus anciens fossiles d'Homo sapiens connus en Afrique de l'Est à une période antérieure à la nôtre d'environ 200 000 ans. Cette découverte confirme les modèles scientifiques les plus récents de l'évolution humaine, ont déclaré les auteurs.

La date d'apparition de l'Homo Sapiens au Pléistocène moyen reste incertaine

En anthropologie, les espèces ne sont pas une désignation biologique mais des groupes d'ancêtres distincts regroupés en des caractéristiques ou des aires géographiques similaires.

La date d'apparition de l'Homo Sapiens et la période qui l'a précédée sont encore très obscures et sujettes à débat. L'Homo Sapiens est apparu il y a entre 300 000 et 230 000 ans, au cours du Pléistocène moyen.

Des restes de squelettes humains au Maroc découverts en 2017 datent d'il y a 300 000 ans. Ils sont considérés comme les plus anciens fossiles d'Homo Sapiens mais leur classification est contestée. Ils ne présentent pas toutes les caractéristiques morphologiques de l'homme moderne.

Aujourd'hui, la paléontologie suggère que l'Homo sapiens a directement évolué à partir de l'Homo heidelbergensis, notre ancêtre commun avec l'homme de Néandertal. Mais certains scientifiques ont récemment suggéré de renommer certaines espèces et de changer notre ancêtre direct car les fossiles classés sous Homo heidelbergensis présentaient trop de caractéristiques hétérogènes.

Les fossiles d'Omo I sont la plus ancienne preuve incontestée de l'existence d'Homo sapiens et sont plus anciens que ce que l'on pensait.

Si les fossiles d'Omo I ont maintenant un nouvel âge minimum, leur âge maximum est encore inconnu. Une couche de cendres située sous les fossiles n'a pas encore été datée, ce qui pourrait permettre de fixer son âge maximum et d'apporter plus de précisions sur l'évolution de l'homme.

Découvrez plus d'actualités d'Éthiopie

Source
Age of the oldest known Homo sapiens from eastern Africa, Nature, janvier 2022, accès gratuit

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page