Politique

La Slovaquie déclare avoir arrêté des espions travaillant pour la Russie. Trois diplomates russes expulsés

La Slovaquie a décidé d’expulser trois diplomates russes après avoir inculpé deux Slovaques pour avoir délivré des informations confidentielles à des agents russes.

Ambassade de la Fédération de Russie à Bratislava en Slovaquie
Ambassade de la Fédération de Russie à Bratislava en Slovaquie

La Slovaquie déclare que deux hommes sur son territoire son mis en examen pour être des espions au service de la Russie. Le ministre slovaque des affaires étrangères a aussi expulsé trois diplomates russes.

Stefan Hamran, le chef de la police de Slovaquie, a déclaré le 15 mars que quatre individus de nationalité slovaque ont été détnue après une opération de police effectuée entre vendredi et lundi. Dexu d’entre eux sont mis en examen pour espionnage et corruption. Il peuvent encourir jusqu’à 13 ans de prison. Les deux autres ont été relâchés.

Il s’agit d’une longue coopération rémunérée avec les services de renseignement de l’armée russe (GRU)”, le procureur Daniel Lipšic a déclaré pendant le conférence de presse.

Les deux hommes sont accusés d’avoir collecté des informations classifiées et hautement sensibles au sujet de la Slovaquie, ses forces armées et de l’OTAN. Les informations volées concernaient également l’Ukraine mais aucun détail n’a été donné. Il auraient délivré les informations à des agents du GRU agissant sous couverture, basés à l’ambassade de Russie à Bratislava.

Les suspets auraient reçu des dizaines de milliers d’euros pour leur collaboration. L’un des deux était le responsable d’un département sécurité au sein de l’Académie des forces armées, et en contacts avec les membres du GRU depuis 2012 selon les autorités. Selon les médias locaus, le ministre de la défense Jaroslav Naď a affirmé que l’espion était habilité pour obtenir des informations sensibles.

Le second était l’assistant d’un membre du parlement et ancien membre du service de renseignements slovaque. Il travaillait pour site conspirationniste pro-Russe de premier plan et soupçonné d’avoir travaillé pour les Russes depuis au moins avril 2021.

Le site de désinformation a été bloqué par les autoriés de régulation slovaques le 2 mars. Le comité éditorial a écrit hier sur Facebook qu’il n’était pas au courant des agissements de l’accusé avec la Russie et a demandé à ne pas y être associé. Afin de dissocier de l’espion, la rédaction l’identifie comme un “correspondant occasionnel bénévole” dont les contributions ne concernaient pas la Russie.

Le journal slovaque Denník N a publié une vidéo d’une de ses rencontres avec un agent russe dans un parc. Pendant l’entretien, enregistré par les autorités slovaques en 2021, il reçoit 500 euros (US$547) en espèces pour lui et 500 euros pour un ami.

Les officiels slovaques affirment que c’est le premier cas de ce genre dans le pays. Les deux suspects ont admis leur culpabilité selon les autorités.

Nous prenons ce sujet très au sérieux d’autant plus que la Fédération de Russie qualifie actuellement la République de Slovaquie comme un pays ennemi”, selon Lipšic. La Russie la semaine dernière a listé l’Union Européenne, dont la Slovaquie fait partie, comme hostile à la fédération après avoir imposé des sanctions économiques pour son invasion de l’Ukraine.

À la suite de l’enquête, le ministre des affaires étrangères a annoncé lundi qu’il expulsait trois employés de l’ambassade de Russie en justifiant que leurs activités violaient a Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Les diplomates ont 72 heures pour quitter le pays. Les espions russes ne sont pas soumis à la justice slovaque.

Découvrez des actualités sur la Slovaquie

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page