Économie

Le tourisme international en guère meilleure posture en 2021 malgré une croissance des revenus de 19%

Les revenus du tourisme international ont augmenté de 19% en 2021, les touristes ayant dépensé davantage et séjourné plus longtemps qu'en 2020. Mais le secteur ne prévoit pas de retour aux niveaux d'avant la pandémie avant 2024. Il y a 6 mois, l'industrie pensait que le tourisme mondial se redresserait d'ici 2023.

Tourisme international 2021
Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 4% en 2021, mais l'industrie du tourisme est encore loin de retrouver ses niveaux d'avant la pandémie de COVID-19 | Maldives, 2018 © Asad Photo

Avec une augmentation de 4% des arrivées de touristes internationaux en 2021 par rapport à 2020, l'industrie mondiale du tourisme s'est à peine mieux portée cette année, a indiqué l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) le 18 janvier.

Tous les indicateurs sont bien en deçà de 2019, avant que la pandémie de Covid-19 ne vienne perturber les voyages internationaux. Les professionnels du secteur ne s'attendent pas à ce que le tourisme international se redresse complètement avant 2024. En juin dernier, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement prévoyait un retour du tourisme international au niveau d'avant la pandémie pour 2023.

Les scénarios et prévisions semblent ne jamais cesser d'être trop optimistes.

Les confinements et restrictions de mouvement en 2020 ont entraîné une énorme chute des arrivées internationales : -74% en 2020 par rapport à 2019. C'est comme si l'industrie du tourisme international était retournée dans les années 1980.

En Indonésie, Bali n'a accueilli que 37 touristes étrangers par mois entre avril 2020 et octobre 2021, contre plus de 6 millions de voyageurs internationaux accueillis sur l'île en 2019.

L'OMT a fait état d'un petit rebond d'activité au second semestre 2021, avec une hausse de la vaccination et une diminution des restrictions de mouvement.

Les touristes internationaux ont dépensé plus et sont restés plus longtemps en 2021 qu'en 2020.

Pour la fin de l'année 2021, le Pérou a offert plus de jours de congé que d'habitude aux employés de l'administration publique pour stimuler les voyages à l'intérieur du pays et compenser certaines pertes des touristes étrangers. L'Argentine s'attendait à un arrivée massive de touristes, car elle remboursait 50% des réservations de voyage pour sa population et offrait des taux de change avantageux pour les voyageurs internationaux.

Mais la propagation du variant Omicron en décembre a fait chuter l'optimisme mondial et les réservations.

Un sondage réalisé par l'OMT en décembre a montré que 64% des professionnels du tourisme ne s'attendaient pas à une reprise complète avant 2024, voire plus tard. En septembre dernier, seuls 45% d'entre eux ne voyaient pas de reprise avant 2024.

"Le rythme de la reprise reste lent et inégal d'une région du monde à l'autre en raison de degrés variables de restrictions de mobilité, de taux de vaccination et de la confiance des voyageurs", indique le rapport.

Le 19 janvier, l'Australie a décidé de dispenser les backpackers et étudiants internationaux de frais de visa, les incitant à occuper des emplois alors que le variant Omicron affecte la main-d'œuvre australienne. Simultanément, les États-Unis et l'Union européenne ont déconseillé de voyager dans le pays.

L'Europe méditerranéenne méridionale, l'Amérique centrale et les Caraïbes ont connu les plus fortes augmentations des arrivées de touristes par rapport à 2020. Néanmoins, elles sont restées respectivement 54%, 56% et 37% inférieures aux chiffres de 2019.

L'Asie-Pacifique et le Moyen-Orient sont restés en difficulté.

Les économies des pays en développement sont particulièrement touchées car le tourisme international agit comme un transfert d'argent, principalement en provenance des pays plus développés. Chaque dollar dépensé par un touriste international s'apparente à un investissement direct étranger puisqu'il se traduit par 2,50 dollars dans le PIB du pays.

Les revenus directs du tourisme mondial a augmenté de 19% en 2021 par rapport à 2020 pour atteindre 1 900 milliards de dollars, selon le rapport. Les touristes ont dépensé plus et sont restés plus longtemps qu'en 2020. Mais les recettes de l'industrie du tourisme pour l'année ont à peine dépassé leurs niveaux de 2019.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page