Économie

Les pubs irlandais comme prochains incubateurs de start-ups ?

Dans son plan de développement des zones rurales, le gouvernement irlandais propose d’utiliser les pubs comme bureaux afin de profiter de l’adoption généralisée du télétravail.

Un travailleur dans un pub
Le pub dans les villages irlandais deviendra-t-il le nouvel incubateur de start-ups ?

Le pub, ce lieu si solidement ancré dans la culture irlandaise pourrait revoir son modèle économique. Le gouvernement irlandais aimerait voir certains des 7 000 pubs, 1 pour 700 habitants, devenir des espaces de co-working.

En mars 2021, le gouvernement irlandais a publié la “Politique de développement rural 2021-2025“, un document de 128 pages présentant un plan pour revitaliser les zones rurales désertées d’Irlande pour  l’après COVID-19.

Parmi toutes les solutions proposées, des lieux comme la Poste ou les bars sont pensés en tant que pôles de services de proximité et de rassemblement.

1 700 pubs de moins en 10 ans

Si les pubs ont été contraints de fermer leurs portes pendant la pandémie de Covid-19, leur activités souffrait déjà avant le virus. Entre 2005 et 2017, l’Irlande a perdu 1 500 pubs, soit une baisse de 17 % selon le Drink Industry Group of Ireland. Et les zones rurales ont été plus touchées par la baisse que les grandes villes comme Dublin.

Au fur et à mesure que la population s’est déplacée vers les zones urbaines, les services de proximité, les commerces et les cafés ont cessé leurs activités et ont accru la désertification de ces régions. Entre 2011 et 2016, les habitants de moins de 25 ans en milieu rural ont diminué de 2% malgré une croissance de la population sur le territoire irlandais.

La population des régions les plus reculées a une moyenne d’âge de 41,2 ans alors que l’âge moyen est de 37,3 ans en Irlande.

La politique de développement rural cherche à contrecarrer cette tendance.

Andersons Thatch Pub, un pub rural dans le comté de Roscommon en Irlande, d'une densité de 25 personnes/km2
Andersons Thatch Pub, un pub rural dans le comté de Roscommon en Irlande, d’une densité de 25 personnes/km2 | © Google Maps

Le télétravail comme opportunité pour revitaliser les zones rurales d’Irlande

Et le Covid-19 pourrait à terme ramener la population dans les zones rurales. Selon une enquête menée auprès de 5 600 personnes, 94 % étaient intéressés pour travailler à distance quelques jours la semaine après la crise du COVID-19.

Le travail à distance pourrait aider à retenir les talents qui avaient l’habitude de s’installer dans les grandes villes pour trouver un emploi et à attirer de nouveaux travailleurs désireux d’échapper à la densité urbaine.

Le gouvernement irlandais présentera un projet de loi d’ici la fin de l’année où les employés auront le droit de demander du travail à distance. Il prévoit également de convertir 20% des employés du secteur public au télétravail d’ici la fin de l’année, et de réadapter ses bureaux pour qu’ils soient plus modulables.

Le pub, le nouvel espace de co-working et incubateur de start-ups ?

Un projet pilote sera mené dans les pubs pour développer un réseau de 400 postes de télétravail à distance à travers le pays avec des services de back-office partagés et une plateforme de réservation unique pour les travailleurs.

Le grand nombre de pubs répartis dans tout le pays pourrait facilement servir d’infrastructure pour les espaces de co-working. Cela permettrait aux pubs d’augmenter leur fréquentation pendant les heures de travail souvent plus creuses.

Inutile de dire que les infrastructures de télécommunications et de transport seraient essentielles à ce succès. Pourtant, 30% des zones rurales considérées comme très reculées n’avaient pas de connexion Internet en 2016.

Ainsi, le National Broadband Plan, un plan investissement de 2,7 milliards d’euros que le gouvernement qualifie comme “le plus grand projet d’infrastructure en Irlande rurale depuis l’électrification, qui couvrira 96 % du territoire irlandais”, fournira un réseau haut débit à près de 600 000 bâtiments.

Mais en attendant, les bars, cafés et restaurants sont toujours interdits d’accueillir des clients.

En savoir plus sur l’Irlande

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page