Économie

L’Indonésie interdit l’exportation de charbon pendant un mois

Inquiète de ne pas pouvoir satisfaire sa demande intérieure en charbon, l’Indonésie a décidé d’interdire les exportations pour le mois de janvier.

Mine de charbon en Indonésie
L’Indonésie est le premier exportateur mondial de charbon | © Parolan Harahap, 2011

Le 1er janvier, l’Indonésie a décidé d’interdire l’exportation de charbon pendant un mois. Le gouvernement craint de ne pas être en mesure de répondre à la demande intérieure. L’interdiction pour le mois de janvier 2022 permettra d’éviter les coupures de courant, a expliqué le ministère indonésien de l’énergie et des ressources minières dans un communiqué.

L’Indonésie est le premier exportateur mondial de charbon. Ses principaux clients sont la Chine et l’Inde pour plus de la moitié des exportations de charbon, suivis du Japon et de la Corée du Sud.

En mai 2021, la compagnie d’électricité publique Perusahaan Listrik Negara, qui détient le monopole de la distribution d’électricité en Indonésie, avait pourtant prévu d’éliminer progressivement les centrales à charbon dans le pays d’ici 2060. Les responsables indonésiens visent à atteindre la neutralité carbone d’ici 2070.

Mais “si des actions stratégiques ne sont pas prises, il y aura une panne généralisée“, selon Ridwan Jamaludin, directeur général au ministère de l’énergie. Près de 20 centrales électriques d’une puissance de 10 850 mégawatts pourraient être hors service en raison d’un approvisionnement extrêmement faible.

L’Indonésie exporte 80 % de sa production de charbon

Pour la compagnie nationale d’électricité PLN, un approvisionnement sûr en charbon est supérieur à 20 jours de fonctionnement. Mais seulement 1 % de l’approvisionnement en charbon demandé par le gouvernement pour sa consommation intérieure a été satisfait au 1er janvier 2022.

En août 2021, l’Indonésie avait déjà suspendu les exportations de charbon de 34 sociétés minières parce qu’elle n’avait pas fourni suffisamment de charbon au cours du premier semestre.

En octobre, les responsables indonésiens s’attendaient à ce que la production de charbon soit inférieure de 2 % à l’objectif fixé, en raison des fortes pluies qui ont ralenti la production minière et les opérations portuaires.

L’Indonésie dépend massivement du charbon, qui représente environ 60 % de sa source d’énergie. Mais 80 % de la production indonésienne de charbon est exportée, selon l’Institut pour la réforme des services essentiels en 2019. La pénurie domestique devrait donc être résolue assez rapidement. Le gouvernement prévoit d’évaluer à nouveau la situation le 5 janvier.

Par précaution, la Corée du Sud a mis en place une task force pour surveiller la situation puisque 20% de ses importations vient d’Indonésie. Mais le gouvernement s’attend à ce que l’impact soit limité, car il dispose de suffisamment de stocks et ne subit aucune perturbation commerciale de la part d’autres pays comme l’Australie.

Découvrez plus d’actualités sur l’Indonésie

Source
Preventing Power Outages, Gov’t Temporarily Bans Coal Export, Ministère indonésien de l'énergie et des ressources minières, janvier 2022

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page