Sciences et santé

Des médecins en Malaisie appellent à éviter les achats panique de médicaments, les autorités affirment qu'il n'y a pas de pénurie massive

Le ministre de la Santé de Malaisie a réuni les acteurs de l'industrie pharmaceutique pour évaluer les inquiétudes sur des pénuries de médicaments. Certains médecins ont demandé à la population de ne pas faire d'achat panique ni de stocker des médicaments.

médicaments
© Christine Sandu

Le ministre de la Santé de Malaisie a publié le 3 juin une déclaration assurant qu'il n'y avait pas de problème de pénurie de médicaments, un jour après qu'une association de médecins ait déclaré manquer de certains médicaments courants.

Les autorités ont réuni l'industrie pharmaceutique qui a confirmé qu'il y avait une forte augmentation de la demande de paracétamol, de vitamine C et de médicaments contre le rhume ou la toux pour les enfants.

Mais le ministère a déclaré que tous les produits manquants ont des alternatives et que les pénuries ne sont que spécifiques à certaines marques et non générales pour le moment. Il continuera à surveiller la situation pour éviter tout autre problème.

La communication du ministère intervient alors qu'une confédération de médecins s'inquiète du manque d'approvisionnement en médicaments.

Le 2 juin, l'Association médicale malaisienne a indiqué dans un communiqué de presse qu'il y avait une pénurie de certains médicaments largement utilisés en Malaisie ces derniers temps, qui a commencé depuis que de nombreux pays sont sortis des mesures de confinement.

Elle a ensuite demandé aux gens de "ne pas acheter dans la panique et de ne pas accumuler inutilement des médicaments qui ne sont pas immédiatement nécessaires, afin d'éviter d'aggraver la situation".

L'association a justifié la situation actuelle par le variant Omicron du COVID-19 et la forte demande de médicaments qui a "pris au dépourvu de nombreux acteurs de l'industrie pharmaceutique, tant les fabricants que les distributeurs".

Le président de la MMA, le Dr Koh Kar Chai, a également déclaré qu'il ne s'agissait "pas seulement d'augmenter la production pour remédier à la pénurie d'approvisionnement sur le marché".

Les médecins espèrent que la situation actuelle soit corrigée rapidement, l'industrie pharmaceutique ayant augmenté ses commandes de produits auprès de fabricants étrangers. Mais la MMA a également prévenu que l'approvisionnement d'autres médicaments, qui n'étaient pas touchés auparavant, pourrait également être perturbé si ce n'est pas le cas.

Le Dr Koh Kar Chai a déclaré au Strait Times que la situation était gérable pour le moment, à moins que le public et les établissements de santé ne commencent à acheter en grandes quantités.

Découvrez plus d'actualités sur la Malaisie

Source
Malaysian Medical Association, juin 2022, accès gratuit, PDF

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page