Culture et sport

J. Cole, rappeur américain primé devenu basketteur pro au Rwanda

Le rappeur américain Jermaine Lamarr Cole, 36 ans, plus connu sous le nom de J. Cole, a débuté une carrière de basketteur professionnel au Rwanda, deux jours après la sortie de son dernier album intitulé Off-season.

J. Cole, rappeur, producteur et désormais basketteur professionnel au Rwanda
J. Cole, rappeur, producteur et désormais basketteur professionnel, a marqué 3 points pour son premier match au Rwanda | YouTube

J. Cole, un rappeur qui cumule près d'un milliard de streams sur Spotify pour la chanson No role Modelz est désormais aussi basketteur professionnel.

Pour son premier match le 16 mai 2021, l'arriète a modestement contribué à la victoire de son équipe contre les Rivers Hoopers du Nigeria avec 3 points, 3 rebonds et 2 passes en 17 minutes.

J. Cole, 36 ans, joue pour le Patriots Basketball Club. Le club est champion de la ligue de basket-ball professionnel du Rwanda pour la cinquième année consécutive, une ligue qui a sept ans d'existence. Les Patriots BBC sont également engagés dans la Basketball Africa League, une jeune compétition internationale africaine soutenue par la Fédération internationale, la NBA, et qui est sponsorisée par Nike, Air Jordan, Pepsi ou encore la marque de cognac Hennessy.

Et pendant qu'il se préparait pour disputer son premier match pro à Kigali, la capitale du Rwanda, son 6ème album, Off-season, sortait.

S'accrocher à la possibilité d'accéder à la NBA

Parallèlement à une carrière dans le hip-hop qui lui a valu 12 nominations aux Grammy Awards, dont le prix de la meilleure chanson rap en 2019, J. Cole a toujours rêvé de jouer un jour en NBA. Lorsqu'il était étudiant à la St John's University, il avait effectué quelques tests pour rejoindre l'équipe engagée en première division de la NCAA, la ligue universitaire de basket américain. Mais il a finalement décidé de se concentrer sur la musique. Il était venu à New York pour devenir une "légende du rap", son objectif depuis qu'il avait remplacé les posters de basketteurs des rappeurs quand il avait 13 ans.

Il avait partagé son objectif de devenir un jour joueur de NBA dans the Players' Tribune l'année dernière. Il y décrivait son jeu et le désir inassouvi qu'il avait gardé en lui malgré ses succès dans le rap. "J'ai eu une éclosion sur le tard. […] Je compensais les bases qui me manquaient (elles étaient nombreuses) par la créativité, l'adresse et la volonté.

Le fondateur du label Dreamville Records a participé au NBA All-Star Celebrity Game en 2012, un match d'exhibition organisé chaque années par la NBA, aux côtés du comédien Kevin Hart, nommé MVP du match. Un autre rappeur avant lui, Master P, a tenté de jouer en NBA. Il a signé des contrats avec des franchises NBA à la fin des années 90 lors de leurs pré-saisons. Mais il n'a finalement joué de match officiel ni pour les Charlotte Hornets ni pour les Toronto Raptors.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page