Économie

Un gagnant à l’Euromillions a créé un fonds de dotation pour “protéger le vivant”

Un gagnant français à l’Euromillions a décidé de mettre la plupart de sa fortune dans un fonds de dotation pour préserver de la déforestation, régénérer la biodiversité et aider les aidants familiaux.

loto

En décembre 2020, un Français en trouvant tous les bons numéros à l’Euromillions remporte 200 millions d’euros et devient le plus gros vainqueur du jeu jusqu’à ce qu’une jeune polynésienne gagne 220 millions en fin d’année dernière.

La personne, qui est identifiée sous le nom de Guy mais qui souhaite garder l’anonymat, a décidé de mettre la plupart de sa fortune dans un fonds de dotation destiné à “protéger le vivant », selon Le Parisien.

Donner rend heureux », peut-on lire sur le site internet du fonds, et “constitue un formidable levier pour transformer une indignation en actions concrètes et utiles ». “Mon rêve n’a jamais été d’acquérir bateaux, châteaux ou autres voitures de sport, il est d’être utile et de donner un sens à cet argent, avec un maximum d’impact positif.

La rentabilité reste malgré tout prise en compte dans la politique d’investissement mais elle restera en adéquation avec la mission et les valeurs du fonds.

Le fonds est appelé Anyama du nom de la ville de Côte d’Ivoire où Guy a vécu plusieurs années étant jeune, pendant lesquelles il fut marqué par les nombreux camions transportant le bois coupé des forêts du Burkina Faso.

Les objectifs du fonds sont de financer des projets en France qui visent à la protection et la revitalisation des forêts, la préservation et la régénération de la biodiversité, ainsi que le soutien aux aidants familiaux de personnes malades ou handicapées.

Plus d’actualités sur la France

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page