Société

Une actrice porno italienne retrouvée morte découpée en morceaux

Une femme avait été retrouvée découpée en morceaux il y a 9 jours dans le nord de l’Italie. Elle a maintenant été identifiée comme étant une mère et actrice de films pornographiques italienne de 26 ans. Le meurtrier présumé a avoué son crime, l’a gardée dans son congélateur avant de la jeter dans la nature. Il utilisait même le propre téléphone et la voiture de la victime.

Google street view du lieu où Carol Maltesi a été abandonnée et retrouvée par un habitant le 20 mars 2022
Google street view du lieu où Carol Maltesi a été abandonnée et retrouvée par un habitant le 20 mars 2022 | © 2022 Google, capture d’image : Juillet 2019

Le dimanche 20 mars, un habitant de Paline di Borno remarque quatre sacs poubelle noirs au bord d’une route montagneuse entre les régions de Brescia et Bergame. Les sacs semblaient différents des ordures que certaines personnes ont l’habitude de jeter illégalement dans le coin. L’homme a décidé d’ouvrir l’un d’eux pour y découvrir une main. Les sacs abandonnés dans la nature contenaient en fait un corps de femme découpé en 15 morceaux.

Le corps non identifié avait été jeté près de ce petit village italien de 75 personnes dans la vallée alpine Val Camonica, au nord de l’Italie.

La femme avait 11 tatouages sur le corps ce qui pouvait aider à l’identifier. La police a alors diffusé des images de ses tatouages dans l’espoir que quelqu’un la reconnaisse. Elle avait un tatouage léopard sur toute sa fesse droite, visible sur des photos et vidéos de ses réseaux sociaux (image disponible à la fin de l’article).

Une semaine plus tard, son identité fut révélée le suspect du meurtre arrêté par la police locale.

Carol Maltesi dans la vie, Charlotte Angie pour l’industrie du porno

Le meurtrier présumé s’est d’abord présenté de son plein gré au poste de police pour fournir des informations sur la jeune femme disparue, mais a finalement avoué son crime.

La femme décédée a été identifiée comme étant Carol Maltesi, une Italienne de 26 ans et mère d’un garçon de 6 ans. Elle vivait à Rescaldina, une commune faisant partie de l’aire urbaine de Milan.

Mais elle était également connue sous le pseudonyme de Charlotte Angie dans l’industrie pornographique.

De 2018 à 2021, elle a été vendeuse dans le magasin de mode Parfois à Milan. Elle a cependant commencé à publier du contenu pour adultes pendant le confinement, puis s’est lancée à plein temps dans le porno.

Le site d’information local Brescia news a enquêté et aidé les autorités à identifier la femme. Une source a contacté la rédaction après avoir vu des photos du corps dans un journal. Les tatouages ressemblaient à ceux de la femme qu’il avait entendu lors de son interviez dans une émission de radio populaire, LaZanzara, en décembre dernier, où elle parlait de sa vie d’actrice de films pour adultes. Il avait recherché des photos d’elle sur Internet.

Dimanche dernier, la publication a transmis ses informations à la police les informations, qui se sont révélées utiles pour l’enquête.

Les journalistes ont obtenu le numéro de téléphone personnel de Carol Maltesi et ont pris contact avec elle le 26 mars via WhatsApp. Mais le meurtrier présumé s’est fait passer pour elle en utilisant son téléphone portable et en répondant aux SMS envoyés par Brescia news. Il a écrit pour elle avoir quitté l’industrie pornographique mais n’a pas donné de preuve vocale de son identité.

Il s’est présenté au poste de police pour fournir des informations sur la personne disparue, avant de confesser son crime

Selon La Repubblica, l’homme a déclaré que presque personne n’avait essayé de la joindre, à l’exception de sa mère et de son ancien compagnon, mais uniquement par SMS et jamais en appelant. Son fils vit avec le père. Le meurtrier présumé aurait même payé le loyer pour elle quand elle était morte.

L’homme s’est présenté à la police en tant qu’ami et voisin de la victime lundi afin de fournir des informations sur la personne disparue. Mais les informations se sont révélées contradictoires avec les éléments recueillis pendant l’enquête.

Il a en effet déclaré qu’elle envisageait de quitter l’industrie du X, comme ce qui avait été envoyé à Brescia news. Pourtant, dans une interview sur YouTube en novembre 2021, elle avait déclaré vouloir poursuivre dans le milieu avec pour objectif de devenir actrice aux États-Unis plus tard.

En outre, la police a également pu prouver qu’il se trouvait dans la région de Paline di Borno le 20 mars. Une caméra de surveillance l’avait filmé le jour de la découverte du corps près de la zone où elle a été abandonnée. Il conduisait même la voiture de la victime.

L’homme a donc fini par avouer le crime.

Le meurtrier présumé aurait tué la femme en janvier après une dispute, caché le corps dans le congélateur de sa propre victime et l’aurait jetée après l’avoir découpée en 15 morceaux.

Il serait identifié comme Davide Fontana, un employé de banque de 43 ans, voisin et ayant eu une liaison avec la victime. Il a été arrêté et inculpé de trois chefs d’accusation pour homicide volontaire aggravé, destruction et dissimulation d’un corps humain.

Les autorités poursuivent leur enquête pour obtenir plus d’informations sur les circonstances de la mort.

Mise à jour : Dans l’ordonnance d’incarcération de la juge de détention préventive de Brescia Angela Corvi qui détaille ses confessions, le banquier n’acceptait pas qu’elle puisse s’éloigner de lui. Elle considérait partir de Rescaldina pour se rapprocher de son fils qui vit près de Vérone. Davide Fontana, avait brièvement été en couple avec elle mais avait toujours des relations sexuelles avec la victime.

Découvrez des actualités d’Italie

Photo de Charlotte Angie avec son tatouage léopard sur la fesse
Photo de Charlotte Angie avec son tatouage léopard sur la fesse

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page