Politique

Beurre de cacahuètes, paquet de chewing-gums et secrets nucléaires américains

Un ingénieur nucléaire américain et sa femme ont été accusés d’avoir vendu des informations confidentielles sur la conception de sous-marins nucléaires contre plusieurs milliers de dollars en crypto-monnaie. Ils pensaient avoir traité avec le “représentant d’une puissance étrangère“. Il s’agissait en fait d’un agent du FBI.

beurre de cacahuète
Un ingénieur nucléaire américain et sa femme ont été accusés d’avoir vendu des informations confidentielles sur la conception de sous-marins à propulsion nucléaire. Ils ont caché des cartes SD dans un sandwich au beurre de cacahuète et un paquet de chewing-gum

Le 10 octobre, le ministère américain de la justice a publié un communiqué de presse concernant l’arrestation d’un ingénieur nucléaire du Maryland et de sa femme pour d’espionnage.

Un jour plus tôt, le couple originaire de l’État du Maryland a été arrêté par le FBI en Virginie occidentale, à environ deux heures de route de leur domicile.

Ils comparaîtront pour la première fois devant le tribunal le 12 octobre. Présumé innocent, le couple a été inculpé “dans une plainte pénale alléguant des violations de la loi sur l’énergie atomique” pour avoir transmis des informations sur la conception de sous-marins nucléaires à une nation étrangère.

Le mari a servi en tant qu’ingénieur nucléaire pour la Marine, l’une des branches militaires du ministère de la Défense des États-Unis.

Le 1er avril 2020, il aurait envoyé un échantillon de données confidentielles à un gouvernement étranger, accompagné d’instructions pour prendre contact avec lui. La déclaration ne précise pas de quel pays étranger il s’agit, mais il est probable que ce soit un pays ami des États-Unis.

Il a ensuite commencé à communiquer par email crypté avec ce qu’il pensait être un représentant de cette puissance étrangère. Sauf qu’il s’agissait d’un agent du FBI sous couverture.

sous-marin

100 000 $ en crypto-monnaies pour des cartes SD cachées dans un sandwich au beurre de cacahuète et un paquet de chewing-gum

Et près d’un an plus tard, en juin 2021, l’agent du FBI a envoyé 10 000 dollars en crypto-monnaies comme “gage de bonne foi“. Le couple s’est ensuite rendu en direction d’une boîte morte en Virginie-Occidentale pour livrer des informations secrètes dans une “carte SD dissimulée dans la moitié d’un sandwich au beurre de cacahuète“.

L’ingénieur nucléaire a reçu un autre paiement, de 20 000 dollars en crypto-monnaies, avant d’envoyer la clé de décryptage de la carte SD. Celle-ci contenait des données confidentielles liées aux réacteurs nucléaires de sous-marins.

Fin août, pour 70 000 dollars, l’espion présumé a livré une autre carte contenant des informations similaires, cette fois en Virginie orientale, et cette fois-ci dissimulée dans un paquet de chewing-gum.

Mais pour la troisième livraison, le 9 octobre, le FBI a arrêté le couple.

Si la puissance étrangère n’a pas été révélée, les États-Unis sont extrêmement prudents quant au partage d’informations aussi sensibles, même via un partenariat avec des alliés. Ils n’ont partagé la technologie nucléaire qu’une seule fois jusqu’à présent, avec le Royaume-Uni, mais ont récemment accepté de prolonger cet accord avec l’Australie pour l’accord AUKUS.

If the foreign power has not been revealed, the United States is extremely cautious of sharing such sensitive information, even via a partnership with allies. It only shared nuclear technology once, with the United Kingdom so far, but have recently agreed to extend this agreement with Australia for the AUKUS deal.

Découvrez plus d’actualités sur les États-Unis

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page