Politique

La Suède prévoit aussi une augmentation de son budget défense

La Suède veut augmenter son budget défense jusqu’à 2% de son PIB, ce qui représenterait une hausse de 64% par rapport à 2021.

La première ministre suédoise Magdalena Andersson et le ministre de la Défense Peter Hultqvist
Magdalena Andersson, première ministre de la Suède, et Peter Hultqvist, ministre de la Défense

La Suède veut augmenter la part de de son budget alloué à la défense jusqu’à 2% de son produit intérieur brut.

La première ministre Magdalena Andersson a déclaré le 10 mars lors d’une conférence de presse au sujet de la situation en Ukraine que l’augmentation du budget pour les dépenses militaires devrait être mis en place “dès que possible”, bien qu’aucune date précise n’ait été donnée.

Le budget de la défense s’élevait en 2021 à 66 milliards SEK (6,8 milliards de dollars) et pourrait bientôt atteindre 108 milliards SEK (11 Mds $). Cela correspondrait à une augmentation de 64%. Mais le gouvernement n’a pas détaillé comment les 42 milliards de couronnes seraient financés.

Construire sa défense prend du temps, a insisté Peter Hultqvist, le ministre de la Défense.

La Suède n’a pas alloué 2% de son PIB à la défense ces 20 dernières années et Hultqvist considère même que l’investissement devrait être comparé à ceux effectué à la fin des années 50.

L’Allemagne a également annoncé un investissement majeur dans ses dépenses militaires il y a deux semaines à la lumière de la situation en Ukraine.

Avant l’annonce du gouvernement suédois, une augmentation des dépenses militaires était déjà planifiée avec pour objectif d’atteindre 91 milliards SEK (9,4 Mds $) d’ici 2025.

En plus d’augmenter son budget défense, la première ministre a aussi avancé que de nouvelles places seront ouvertes pour le service militaire. Le service militaire en Suède est sur la base du volontariat depuis 2010 et l’arrêt du service obligatoire.

Avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les pays scandinaves ont revu leurs positions sur les coopérations militaires et ont ajusté leurs positions modérées vis-à-vis des forces armées.

La Suède et la Finlande débatent depuis des années de leur adhésion à l’OTAN, un sujet ravivé ces dernières semaines. Mais mardi, la première ministre Magdalena Andersson mardi a exclu l’adhésion de la Suède à l’OTAN pour le moment.

Découvrez des actualités sur la Suède

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page