Société

L’ancien roi d’Espagne reste vivre à Abu Dhabi mais peut revoir son pays

Maintenant que les procédures judiciaires à l’encontre du roi émerite Juan Carlos I ont pris fin, le roi Felipe VI a accepté la demande de son père de retourner périodiquement en Espagne.

Palacio Real, la résidence de la famille royale d'Espagne
Palacio Real, la résidence de la famille royale d’Espagne | © Hernan Gonzalez

Juan Carlos I restera vivre dans les Émirates arabes unisu mais le roi Felipe VI a accédé aux souhaits de son père de pouvoir voyager en Espagne, les autorités royales ont ainsi déclaré le 7 mars.

Juan Carlos vit dans les émirats depuis 2020 suite aux enquêtes financières qui le visaient. Bien qu’il garde le titre de roi émérite, Juan Carlos a abdiqué en faveur de son fils Felipe VI en 2014 suite à une série de scandales impliquant la famille royale.

L’ancien roi d’Espagne a écrit une lettre, datée du 5 mars et publiée sur le site du royaume, faisant la demande de “rendre visite à de la famille et des amis”.

Les procureurs de la Cour Supême ont désormais clôs les enquêtes qui ont amené l’ancien monarquedevant la justice du fait qu’il n’y avait pas assez de preuves d’évasion fiscale impliquant des millions d’euros sur des comptes non déclarés. Tout s’est déroulé alors qu’il était protégé par son immunité en tant que roi. D’autres suspicions de malversations ont également été abandonnées car prescrites.

Les enquêtes ont permis de retrouve 5,1 millions d’euros en amendes et impôts sur le revenu que Juan Carloes n’avait pas déclaré aux autorités financières, selon les conclusions des procureurs.

Juan Carlos, 84 ans, a écrit qu’il continuerait de vivre à Abu Dhabi où il a trouvé “une tranquilité d’esprit”. Lors de ses visites dans le pays, il logerait dans les lieux privés en espérant “profiter de la plus grande confidentialité possible”.

Depuis qu’il était devenu roi, Felipe avait pris ses distances avec son père.

Découvrez des actualités sur l’Espagne

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page