Société

Les Britanniques recevront 350£/mois pour un programme d'accueil de réfugiés ukrainiens

Le gouvernement britanniques offre 350 livres par mois aux foyers qui mettent à disposition une chambre aux réfugiés ukrainiens gracieusement. Le Royaume-Uni a été fortement critiqué pour sa bureaucratie en exigeant un visa alors que l'Union Européenne a levé de telles restrictions.

Rue résidentielle à Londres
Rue résidentielle de Leytonstone à Londres | © Martin Sepion

Les foyers du Royaume-Uni qui ouvrent leurs portes aux réfugiés ukrainiens seront dédommagés de 350 livres (421€) par mois, The Guardian révélait samedi, en échange d'une chambre proposée gracieusement aux réfugiés ukrainiens.

Le programme 'Des maisons pour l'Ukraine' (Homes for Ukraine scheme), aussi appelé programme de sponsor local (Local Sponsorship Scheme), était annoncé début mars et a lancé une plateforme d'enregistrement en ligne le 14 mars pour les personnes qui souhaitent aider mais qui ne connaissent pas d'ukrainiens. Le programme ouvrira vendredi pour les demandes des réfugiés.

Les "Sponsors", comme ils sont appelés, d'une famille ukrainienne devraient recevoir le dédommagement qu'ils accueillent une personne ou une famille entière.

Début mars, le Royaume-Uni avait annoncé le programme de sponsor local, qui permet aux "sponsors, tels que les communautés ou autorités locales d'accueillir des personnes aux Royaume-Uni", selon le gouvernement.

Les réfugiés seraient autorisés à trouver du travail, réclamer des allocations et bénéficier des services publiques pour une période de 3 ans grâce au programme. Les sponsors devront fournir un logement sans loyer et une aide à l'intégration pour au moins 6 mois. Les particuliers et les familles sont aussi éligibles à devenir sponsors.

Le gouvernement a lundi confirmé les 350 £ par mois par adresse pendant 12 mois en tant que "remerciement".

Ce visa humanitaire n'a pas de quantité maximum et pourrait attirer 200 000 réfugiés au Royaume-Uni selon les autorités. Un programme similaire avait été mis en place en 2015 pour les Syriens et a acceuilli 700 personnes, bien que les offres d'aide pour les Ukrainiens devraient être beaucoup plus nombreuses.

Les critiques du projet avance que les particuliers ne sont pas qualifiés pour offrir des aides à l'intégration à des réfugiés sous le choc de leur situation.

Et en plein milieu de la crise des réfugiés, le gouvernment a mis plus de deux semaines à le mettre en place. Sa mise en oeuvre était jugée difficile. Le gouvernement a été fortement critiqué pour ses lourdeurs bureaucratiques et son manque de flexibilité pour accueillir les réfugiés ukrainiens et a essayé de rattraper le temps perdu.

Le Royaume-Uni souhaite préserver sa politique d'immigration et insiste sur le fait d'octroyer des visas alors que l'Union Européenne permet aux réfugiés ukrainiens de rester pendant trois ans sur son territoire sans aucun visa. Ironie du sort, le gouvernement britannique en janvier a soumis une proposition de loi pouraccélérer les amendements à la législation héritée de l'Union Européenne et réduire la bureaucratie qu'elle engendrait.

Le programme de sponsor local s'appliquera aux Ukrainiens qui n'ont pas d'attaches familiales au Royaume-Uni mais pour le moment le pays n'octroye uniquement des visas aux réfugiés qui ont de proches parents dans le pays via le Ukraine Family Scheme.

Ce programme, qui permet de rejoindre des membres de sa famille ou de prolonger son séjour au Royaume-Uni pendant 3 ans, devient plus souple à partir du 15 mars le gouvernement a annoncé vendredi dernier. Les personnes pourront faire une demande de visa directement en ligne.

Avant le 15 mars, les réfugiés devaient se présenter à un rendez-vous physique dans un centre de demandes de visa, fournir ses documents d'identité et remplir de nombreux formulaires. Il y a actuellement seulement 6 centres à travers la Pologne (2), la Hongrie, la Moldavie, la Roumanie et la France et les réfugiés devaient faire face à des longs délais pour recevoir une réponse et ainsi avoir le droit de voyager au Royaume-Uni.

La semaine dernière, le gouvernement a ouvert un centre éphémère en Pologne pour essayer de répondre à la demande étant donné que le nombre de rendez-vous à travers l'Europe est passé de 2 000 à 13 000.

Le visa du Ukraine Family Scheme ne s'applique qu'aux personnes ayant de la famille au Royaume-Uni mais dans le même temps, plus d'un million d'Ukrainiens ont fui la guerre pour se réfugier rien qu'en Pologne.

Le Royaume-Uni a délivré 4,000 visas au 13 mars, selon les chiffres officiels.

Le 13 mars, Michael Gove, secrétaire d'État au logement, a dit sur un programme de la BBC qu'ils considéraient utiliser les actifs gelés comme la résidence de Roman Abramovitch pour accueillir les réfugiés.

Découvrez des actualités sur le Royaume-Uni

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page