Économie

Le Costa Rica légalise le cannabis thérapeutique

Le Costa Rica a légalisé la marijuana thérapeutique quelques semaines avant la fin du mandat du président actuel.

Le Président du Costa Rica avec le projet de loi légalisant le cannabis thérapeutique
Le Président du Costa Rica, Carlos Alvarado, tenant le projet de loi légalisant le cannabis thérapeutique.

Le président du Costa Rica, Carlos Alvarado, a signé le 2 mars le projet de loi qui légalise la marijuana à des fins thérapeutiques et médicinales.

La culture et la production industrielle de chanvre seront également légales mais l’usage récréatif du cannabis reste interdit.

La législation vise à encadrer l’accès et l’utilisation du cannabis et de ses dérivés à des fins médicinales et thérapeutiques, considérant que cette plante fait partie du “droit fondamental à la santé” des citoyens. Le cannabis à usage thérapeutique possède une faible teneur en THC, la substance psychoactive de la marijuana. Le gouvernement a voté la loi pour le “bien des patients souffrant de douleurs chroniques”, entre autres utilisations.

Le Costa Rica va également autoriser la production, l’industrialisation et la commercialisation du chanvre pour son usage industriel et dans les produits alimentaires.

Toute utilisation du cannabis était illégale avant la loi, mais elle n’était pas considérée comme un crime, contrairement à son commerce.

La nouvelle législation est également une opportunité commerciale pour son secteur agricole, selon le gouvernement.

Le président Carlos Alvarado a signé le projet de loi un jour après son vote par le Congrès. Il avait opposé un veto partiel à une version précédente en janvier et a accepté la version avec les modifications qu’il avait demandées. Le président a demandé de supprimer l’autorisation de la culture et de l’utilisation du cannabis à titre individuel, ce qui aurait ouvert la porte à une utilisation récréative.

Le Costa Rica n’est pas le seul pays de la région a avoir légalisé l’usage thérapeutique du cannabis dans la région. D’autres pays d’Amérique latine ont adopté des lois similaires, comme l’Argentine, le Chili, la Colombie, l’Équateur, le Mexique, le Paraguay, le Pérou et l’Uruguay. L’Uruguay a toutefois également autorisé son usage récréatif.

La loi a été adoptée dans les derniers jours de la présidence de Carlos Alvarado. Les prochaines élections présidentielles auront lieu en avril 2022. Mais au Costa Rica, le président et les membres du parlement ne peuvent pas se présenter pour un second mandat consécutif.

Le président a déclaré que la nouvelle loi serait appliquée avant la fin de son administration.

Découvrez des actualités sur le Costa Rica

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page